DANCE EUROPE EN FRANÇAIS

 Opéra de Paris dans Play d'Alexander Ekman. Photo: Emma Kauldhar
Dance Europe en Français
Actualités, Annonces et Événements à venir pour nos lecteurs francophones

PARIS - Au programme de décembre!


OLI SPEERS

Malgré la fermeture du Théâtre Châtelet pour rénovation, nous avons toujours la chance de voir Singin' In The Rain au Grand Palais. Sous la plus grande verrière d’Europe, les grands numéros de danse et chansons serviront cette intrigue amoureuse. Pour ce grand rendez-vous, des animations (cours de claquettes etc) seront proposées deux heures avant le spectacle, profitez-en!

L'Opéra de Paris nous offre le grand classique Don Quichotte de Noureev à Bastille, et la très attendue première mondiale de Play d'Alexander Ekman à Garnier. Les petits rats de l'Opéra se produisent également sur le plateau de Garnier pour les « démonstrations » comme des cours ouverts. Du 8 au 10, la 3e scène (plateforme digitale lancée en 2015) investira La Gaîté Lyrique à Paris. 

Opéra de Paris dans Play d'Alexander Ekman. Photo: Emma Kauldhar

Coté expo, le musée d'Orsay met en scène Degas Danse Dessin avec ses intournables ballerines. Une rencontre avec Aurélie Dupont y est aussi prévue.

Ailleurs en France, on découvre le Casse-Noisette de Kader Belarbi au Ballet du Capitole de Toulouse. Les Ballets de Monte Carlo nous réenchantent avec La Mégère Apprivoisée de Jean-Christophe Maillot au Grimaldi Forum. Le Ballet Preljocaj est quant à lui en gala à Versailles... Il y a de quoi ravir tous les goûts avant les fêtes!

Bon spectacle!

PARIS
Palais Garnier 08 92 89 90 90 /
01 71 25 24 23 www.operadeparis.fr
Opéra de Paris
Play 4, 6, 7, 9, 15, 18, 19, 20, 27, 28, 29, 30, 31/12, 19:30; 10, 13, 16, 23/12, 20:00.
Danseuses en alternance: Muriel Zusperreguy; Marion Barbeau; Aurélia Bellet; Alice Catonnet; Claire Gandolfi; Marion Gautier de Charnacé; Christelle Granier; Clémence Gross; Eleonore Guérineau; Laurène Levy; Caroline Osmont; Charlotte Ranson; Sofia Rosolini; Silvia Saint-Martin; Ida Viikinkoski; Jennifer Visocchi; Danseurs en alternance: Stéphane Bullion; François Alu; Vincent Chaillet; Takeru Coste; Adrien Couvez; Yvon Demol; Alexandre Gasse; Mallory Gaudion; Aurélien Houette; Antoine Kirscher; Mickaël Lafon; Simon Le Borgne; Allister Madin; Antonin Monié; Marc Moreau; Jérémy-Loup Quer; Andréa Sarri; Daniel Stokes; Maxime Thomas; Simon Valastro; Hugo Vigliotti.

Opéra de Paris - Ludmilla Paglieri et Karl Paquette dans Don Quichotte. Photo: Emma Kauldhar

Opéra Bastille 08 92 89 90 90 or
01 71 25 24 23 www.operadeparis.fr
Don Quichotte 9/12, 14:00; 11, 13, 14, 15, 19, 20, 21, 22, 24, 25, 27, 28, 30/12, 2, 3, 4, 5, 6/01,19:30; 17/12, 14:30.
Casting

Théâtre des Abbesses 01 42 74 22 77
www.theatredelaville-paris.com
Euripides Laskaridis/Osmosis Performing Arts Co
Titans 30/11 - 2/12.

George Appaix
La Fresque 12 - 15/12.

Mac Créteil
www.theatredelaville-paris.com
Ballet de L’Opéra de Lyon
The Second Detail/Set and Reset/Reset/new work ch: Bel 29/11 - 2/12.

Maguy Marin/Cie Maguy Marin 
Deux Mille Dix Sept 6 - 9/12.

Chaillot-Théâtre National de la Danse 01 42 74 22 77
www.theatredelaville-paris.com
Ballet Preljocaj 
La Fresque 7 - 22/12.

MC93 01 42 74 22 77
www.theatredelaville-paris.com
Jérôme Bel/Candoco Dance Company
The Show Must Go On 12 - 16/12.

TOULOUSE
Théâtre du Capitole
www.theatreducapitole.fr
Ballet du Capitole The Nutcracker 21 - 31/12. 

 

PAS CROISÉS - MUSÉE NATIONAL MARC CHAGALL


Réalisés par Mimoza Koike (danseuse soliste aux Ballets de Monte-Carlo) en collaboration avec Asier Edeso (danseur aux Ballets de Monte-Carlo), Rémi Lesterle et Agnès Roux (artistes à media multiples)


24 novembre 2017 | 20h00
16 mars 2018 | 20h00
Musée National Marc Chagall, Nice

La Danse au Musée reprend cette saison avec une nouvelle artiste des Ballets de Monte-Carlo, la danseuse Mimoza Koïke, entourée d’une équipe artistique réunie pour réaliser une performance dansée, musicale et visuelle. Pour le premier rendez-vous de novembre, les artistes proposent une réflexion autour des idées d’« apesanteur », « mémoire »  et « identité » qui émanent des œuvres des collections temporaires du Musée. Une visite guidée originale, à l’issue de laquelle le public est invité à rencontrer les artistes. Une co-production Ballets de Monte-Carlo et Musées Nationaux du XXe siècle des Alpes-Maritimes. Tarifs : 10€, jeunes et étudiants : 5€ 


 Opéra de Paris de Grand Miroir de Saburo Teshigawara. © Emma Kauldhar.

PARIS - Au programme de novembre!


OLI SPEERS


Dès le début du mois, l'Opéra de Paris nous propose une prog­ramme mixte avec deux chefs d’œuvres inc­ontournables et une création. Agon marque la collaboration entre Balanchine et Stravinski et offre une esthétique pure et abstraite. Un autre Stravinski, et non des moindres, avec Le Sacre du Printemps de Pina Bausch, une de ses œuvres phar­es! Et au milieu de tout cela, une créat­ion prometteuse de Teshigawara.

 Opéra de Paris - Eleonora Abbagnato en Le Sacre du printemps de Pina Bausch.

Le Sacre de printemps GALERIE

Les festivals sont également mis en ava­nt à Paris. Dans le cadre du Festival d'­Automne, on note un hommage au chorégrap­he contemporain Jérô­me Bell, à travers divers lieux de la ca­pitale. Pour les fans de hip-hop, le fes­tival Kalypso propose des spectacles sur plusieurs site d'Îl­e-de-France et princ­ipalement à la Ville­tte.

Les comédies musica­les ne sont pas en reste, West Side Story avec la chorégraphie origina­le de Jerome Robbins, est à voir à la Seine Musicale, toute nouvelle salle inaugurée à Boulog­ne. On retrouvera au­ssi Singing in the Rain au Théâtre du Ch­âtelet à la fin du mois. 

Bon spectacle!

PARIS
Palais Garnier
08 92 89 90 90 / 01 71 25 24 23
www.operadeparis.fr
Paris Opera BalletAgon/Grand miroir/Le Sacre du Printemps
2, 3, 4, 7, 11, 14, 16/11, 19:30; 12/11, 14:30.

Théâtre des Abbesses
01 42 74 22 77
www.theatredelaville-paris.com
Akram Khan|Sue Buckmaster
Chotto Desh until 4/11.

Gaëlle Bourges
Conjurer La Peur 22 - 25/11.

Euripides Laskaridis/Osmosis Performing Arts Co
Titans 30/11 - 2/12.

Mac Créteil
www.theatredelaville-paris.com
Ballet de L’Opéra de Lyon
The Second Detail/Set and Reset/Reset/new work ch: Bel 29/11 - 2/12.

Espace Pierre Cardin
01 42 74 22 77
www.theatredelaville-paris.com
Jérôme Bel
Jérôme Bel 2 - 7/11.

Jan Martens
Rule of Three 9 - 15/11 

 


Opéra de Paris - Alice Renavand dans Le Songe d'une nuit d'été.
Le Songe d'une nuit d'été de Balanchine
OLI SPEERS


La pièce incontournable de Shakespeare démarre avec les intrigues habituelles du premier acte. Les relations entre les personnages sont essentielles ici, mais on profite également de la comédie et de l’espièglerie. Le second acte évoque une série de divertissements donnés pour le mariage des amants, offrant à voir des danses intéressantes, et quelques autres beaux moments qui restent en mémoire après le spectacle. Crée en 1962, avouons que le ballet paraît parfois un peu daté. Ce n’est pas tant la chorégraphie qui trahit l’âge de l'œuvre mais plutôt la mise en scène et la pantomime LIRE LA SUITE


Opéra de Paris dans Tar and Feathers. © Emma Kauldhar
Jirí Kylián
FRANÇOIS FARGUE


 

Aurélie Dupont aura donc choisi de remplacer la soirée Tudor/Millepied par un programme Kylián. Millepied aurait annoncé ne pas pouvoir assurer sa nouvelle création. Dommage. Chorégraphe plus axé sur l’abstraction, on aurait aimé découvrir ce qu’il avait imaginé faire autour de la célébrissime chanteuse Barbara. Et puis, le célèbre Tudor reste largement méconnu en France. On ne présente en revanche plus Kylián, habitué de ces lieux. Ni Bella Figura, œuvre phare du maitre Tchèque, qui ouvrait cette soirée. Pièce funambule, quasi somnambule, Bella Figura est un rêve éveillé qu’un seul faux pas suffirait à briser. Mais les danseurs de l’opéra sont suffisamment experts en cette matière des songes pour faire vivre le rêve sans écueil. En apesanteur dans les lourds replis de velours d’un rideau de scène, Eva Grinsztajn est fabuleuse.  LIRE LA SUITE




Léonore Baulac
A lire dans l’édition­ de décembre de Dance­ Europe : une intervi­ew de Léonore Baulac,­ première danseuse à ­l’Opéra de Paris, rec­ueillie par Oli Speer­s.

Léonore s'est confié­e à Dance Europe dans­ une interview en tou­te intimité, sous les­ coupoles de l'Opéra. La première danseuse­ est entrée dans la c­ompagnie en tant que ­quadrille en 2008. El­le est promue coryphé­e au terme de cinq an­nées de patience. La ­jeune danseuse nous e­xplique qu’elle était­ d'abord souvent dist­ribuée comme remplaça­nte, les occasions­ d'être sur scène éta­ient donc rares. Elle­ affirme avoir beauco­up aimé danser dans l­e corps de  ballet, mais qu'il était ­difficile d'aller au ­cours tous les jours ­et puis de ne pas mon­ter sur scène. Elle a­ donc savouré les que­lques occasions qui l­ui se sont présentées­, comme notamment dan­s Rain d’Anne Teresa ­de Keersmaeker et In ­the Middle Somewhat E­levated de Forsythe. ­On découvre ensuite c­omment sa carrière s'­est envolée à partir ­de 2014. Elle doit be­aucoup à Benjamin Mill­epied qui a détecté s­on potentiel et lui a­ donné sa chance en l­a mettant dans trois ­de ses créations. Plu­s récemment Léonore a­ dansé dans Blake Wor­ks I, de Forsythe. Dans son interview, v­ous l'entendrez évoqu­er sur ses rôles de C­lara et Juliette acco­mpagnés par Germain L­ouvet, dernièrement p­romu premier danseur ­au concours annuel. L­e mois dernier, ils o­nt également dansé en­semble Sonatine dans ­le programme Balanchi­ne. Enfin, Léonore nous ­raconte ses débuts da­ns la danse, sa vie e­n dehors de l’Opéra e­t ses aspirations pou­r l’avenir. Léonore Baulac danse­ra le Pas de Trois da­ns Le Lac des Cygnes ­de Noureev à l’Opéra ­Bastille, du 5 au 31 ­décembre 2016.



Opéra de Paris - Léonore Baulac et Germain Louvet dans Sonatine de Balanchine. © Emma Kauldhar

Opéra de Paris - George Balanchine
OLI SPEERS

L'Opéra de Paris nous a présenté un programme varié de ballets de George Balanchine. Nous apprécions la palette riche de ce chorégraphe, même si la soirée était peut-être un peu longue au final. Le spectacle s'est ouvert avec Mozartiana, un ballet assez peu remonté malgré son intérêt artistique évident. On retrouve ici l'amour de Balanchine pour la danse baroque. Mathias Heymann dans le premier rôle était remarquable avec sa technique brillante et son charisme contagieux. Sa partenaire, Myriam Ould-Braham paraissait un peu effacée à côté de lui, son corps et ses facilités font rêver certes, mais son interprétation un peu naïve manquait de rayonnement. Dans le rôle soliste, Fabien Révillion nous a éblouit par son énergie et son caractère dans une variation difficile. LIRE LA SUITE



St Petersburg Ballet Theatre dans Her Name Was Carmen. © Emma Kauldhar

St Petersburg Ballet Theatre
GERARD DAVIS

Le St Petersburg Ballet Theatre et son étoile Irina Kolesnikova, sont connus pour leurs grandes productions traditionnelles et conventionnelles, qui tournent dans le monde entier, telles que Le Lac des Cygnes, Giselle et La Bayadère. Il est donc d’abord surprenant qu'ils aient commissionné une création, mais surtout qu’ils profitent de l'occasion pour se pencher sur la crise des réfugiés Syriens, en abordant le trafic d’êtres humains et la Mafia, c'est tout à fait inattendu! Cependant, malgré toutes les bonnes intentions dont je ne doute pas, d'un point de vue purement artistique et théâtral, Her Name Was Carmen était un vrai chantier. LIRE LA SUITE


Le Ballet Bolshoi - Anna Tikhomirova dans Flames de Paris de Ratmansky

Le Bolshoi Ballet en Londres
LYDIA RADETSKY

Cette année nous célébrons le 60ème anniversaire depuis que le Bolshoi Ballet a donné ses premiers spectacles à Londres. C'était également la tournée inaugurale au Royaume-Unis avec leur nouveau directeur Makhar Vaziev qui a remplacé Sergei Filin en début d'année.La compagnie a mis à l'affiche cinq grands ballets, dont le premier était une nouvelle production de Don Quichotte par Alexei Fadeyechev. La soirée d'ouverture mettait en scène Olga Smirnova, une danseuse lyrique aux proportions parfaites, promue en tant que première danseuse cette année, ainsi que Denis Rodkin. Malgré toutes ses qualités, Smirnova n'est peut-être pas un choix évident pour Quitterie, mais on ne pourra pas nier qu'elle a attaqué le rôle avec ferveur, et que sa technique était impeccable. Rodkin dansait le rôle de Basile qui lui allait comme un gant, avec ses sauts effervescents et son sourire charmeur. LIRE LA SUITE